Project Description

Manichini

Je cherche dans mon travail la continuité avec notre passé proche ou lointain, aussi j’ai imaginé de le “re-visiter” dans ses aspects contradictoires et d’essayer d’en dégager une idendité autre, différente de celle que “l’habitude mentale” nous renvoie, nous projette.
Le premier mannequin, je l’ai rencontré par hasard dans la rue, il m’a subitement frappé par sa nature figurative et symbolique: c’était lui le lien que je cherchais.
Le regard dont je l’ai enveloppé était à la fois tendre et ironique: envoutée et rejettée, j’ai ressenti comme une indicible craquelure, comme un sentiment de rébellion.
Désormais le mannequin allait représenter “le lien” et “la rupture” aver l’histoire passée, la tradition.
Le “lien” est représenté par les formes comme évocation subtile de la mémoire. Elles suggérent la beauté cotoyant la mort et rehaussent en particulier l’image de la femme exprimant sa sensualité à travers son corps, et revendiquant une “tete” qui pense.
La “rupture” est répresentée par l’emploi de matériaux inhabituels, hétéroclites, enrichis de symboles qui s’intégrent à l’oeuvre tout en continuant à réclamer leur specificité.
L’oeuvre aboutit donc à une métamorphose historique axée sur le décalage du temps, la couleur et un environnement insolite, car ce passé je ne peux pas l’oblier, ni le nier.

Condottiero Malinconico (65cmx65cm – perspex)

Visione d’insieme (Gallerie L’Arbalète)

Dipinti su Tela

Assurance Saurgrenue

Hors le regard

Disegni